Vous êtes ici

Parler aux bébés en accentuant les mots les aide à maîtriser le langage

langage bébé
Publié le 10/02/2020
Angélique Bont
Journaliste spécialisée en puériculture et éducation
Les enfants dont les parents ont clairement accentué les syllabes en leur parlant manifestent, à 18 mois, une nette avance en matière de langage sur leurs camarades non confrontés à ce mode de communication, selon une récente étude américaine. En bref, « parler bébé » est bon pour éveiller les tout-petits.

Pour apprendre à parler à un jeune enfant, il ne faut pas s’adresser à lui comme à un adulte, mais accentuer les mots et multiplier les mimiques expressives. C’est ce que révèle une étude publiée le 3 février dans la revue américaine PNAS

« La façon dont les parents parlent aux nourrissons est fortement associée au développement du langage des enfants, mais de nombreux parents l’ignorent », écrivent en préambule les chercheurs, membres du département de linguistique de l’université de Washington (États-Unis).
 

Deux groupes de parents

Pour définir l’influence de ce qu’ils appellent les « variables linguistiques parentales spécifiques » sur les enfants, les scientifiques ont recruté des parents et les ont répartis en deux groupes. Le premier bénéficiait d’un accompagnement parental leur enseignant à utiliser un ton simple et à bien détacher les syllabes lorsqu’ils s’adressaient à leur bébé, l’autre non. Les chercheurs ont enregistré les bébés à 6, 10, 14 et 18 mois afin de suivre leur acquisition de la parole.
 

Une avance certaine

Résultat de ces travaux : à 18 mois, les enfants des parents du groupe ayant bénéficié d'un accompagnement étaient nettement plus en avance sur la vocalisation des mots que les autres.

Les auteurs de l’étude expliquent ainsi qu’une parole simplifiée et des mimiques qui exagèrent le mouvement constituent une combinaison idéale. Ce comportement « active la part sociale de leur cerveau et leur motivation à apprendre le langage », décryptent-ils.
 

Le langage s’apprend par mimétisme

Pour rappel, l’apprentissage du langage commence entre 0 et 12 mois, dès lors que le bébé comprend qu’il peut émettre des sons. Il s’exerce alors en vocalisant avec des voyelles, de plus en plus élaborées (« aaaah », « babab »…). Pour qu’il poursuivre son apprentissage, il est alors important de lui répondre, de l’encourager et/ou de l’imiter. L’apprentissage de la langue est sans doute l’exemple de mimétisme le plus parlant de notre développement. En effet, de manière inconsciente, c’est en imitant les personnes qui nous entourent que nous apprenons à parler. En détachant bien les syllabes et en accentuant les mots, les adultes facilitent donc la tâche aux bébés.