salaire net

Les cotisations salariales baisseront en 2018

Les cotisations salariales d’assurance maladie (0,75 %) et d’assurance chômage (2,40%) seront supprimées en 2018. Cette mesure sera financée par une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG).

C'est ce qu'a confirmé le ministre de l'Action et des Comptes publics, M. Gérald Darmanin, dans un communiqué de presse du 23 août 2017.

La suppression de 3,15 points de cotisations salariales sera mise en œuvre en deux temps à compter du 1er janvier 2018. Elle sera financée par une hausse de la CSG de 1,7 points. L’intégralité des mesures ainsi que leur calendrier seront détaillés au moment de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale pour 2018.

Dans un tweet du 24 août 2017, le ministre a précisé qu’une première baisse des cotisations de 2,2 points est envisagée au 1er janvier 2018, elle sera suivie à l’automne 2018 d’une nouvelle diminution de 0,95 point. La première baisse dépassera l’augmentation de 1,7 % de la CSG, ce qui assurera « un gain de pouvoir d’achat pour tous les salariés » dès le 1er janvier prochain.

Concrètement, une assistante maternelle employée par un particulier percevant une rémunération mensuelle nette de 1000 € (1304,80 € brut actuellement) toucherait ainsi 1006,92 € net par mois à compter du 1er janvier 2018, puis 1019,31 € à partir de l’automne 2018.