cotisations sociales

Les charges salariales vont baisser en 2018

En 2018, de nombreux changements sont prévus du côté des charges salariales selon la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 adoptée le 4 décembre mais qui doit encore passer sous la censure éventuelle du Conseil constitutionnel.

Chômage, assurance maladie… à la baisse

En premier lieu, les charges salariales d’assurance chômage devraient être revues à la baisse. Elles passeraient ainsi de 2,4 % à 0,95 % au 1er janvier 2018 puis disparaîtraient complètement au 1er octobre de la même année. Rappelons que la part patronale de ces cotisations a été fixée à 4,05 % depuis le 1er octobre 2017.

Du côté de l’assurance maladie, les cotisations salariales devraient complètement disparaître au 1er janvier 2018, soit passer de 0,75 % à 0 %. Le principe a été acté par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, mais doit être validé par un décret. Toutefois, pour les habitants du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, la cotisation salariale d’assurance maladie de 1,50 % est maintenue. Par ailleurs, la cotisation patronale d'assurance maladie est portée à 13 %.

… mais hausse de la CSG

Mais cette baisse n’est pas sans contrepartie. En effet, le taux de cotisation de contribution sociale généralisée (CSG) déductible sur les revenus d’activités des salariés devrait augmenter de 1,7 % pour passer de 5,1 % à 6,8 % (sur une assiette égale à 98,25 % du salaire brut). Cette hausse doit également s’appliquer aux pensions de retraites et d’invalidité sauf pour ceux qui bénéficient d’un taux réduit de CSG (taux de 3,8 % pour les personnes ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 14 375 € par an et par part) ou d’une exonération totale de CSG/CRDS. Le taux de CSG déductible passera ainsi de 4,2 % à 5,9 %. En revanche, il n’y aura aucun changement pour les revenus dits de remplacement (assurance chômage ou indemnités journalières de sécurité sociale). Le taux global de CSG reste à 6,2 % (3,8 % de CSG déductible).

Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, Texte adopté n° 41, Assemblée nationale, 4 décembre 2017.