baisse de l'accueil individuel

Offre d’accueil : le recul de l’accueil individuel se poursuit

Selon la traditionnelle lettre de l’Observatoire national de la petite enfance (ONAPE), publiée depuis trois ans à chaque rentrée, le nombre de places en accueil formel a légèrement augmenté en 2016, de plus d’un point, par rapport à 2015. Elle s’établit à 58,1 places pour cent enfants de moins de trois ans. Mais la baisse du nombre d’enfants accueillis par des assistantes maternelles se poursuit : -1,0% entre fin 2016 et fin 2017, soit 6400 enfants de moins.

Parallèlement le nombre d’enfants gardés par une salariée à domicile augmente de 3,1% et 6 600 enfants supplémentaires ont été accueillis en micro-crèche entre fin 2016 et fin 2017. Autre indicateur : le nombre d’heures facturées aux parents entre 2016 et 2017 pour tous les modes d’accueil. Il est resté relativement stable (+ 0,4%), mais baisserait de 0,9% selon des estimations pour les assistantes maternelles alors qu'il augmenterait de 2,3% en accueil collectif.

Ces statistiques s’inscrivent dans un contexte démographique de baisse de la natalité enregistrée depuis trois ans, avec un nombre d’enfants âgés de moins de trois ans reculant de près de 2% entre 2016 et 2017, selon l’INSEE.

Cette lettre de l’Onape révèle également que les premiers résultats de l’étude quantitative Emblème, permettant notamment d’analyser la baisse du recours aux assistantes maternelles, seront disponibles fin 2018.

► La lettre de l’Onape, CNAF, octobre 2018