Maison assistantes maternelles

Soutenir le développement des MAM et la qualité d’accueil

La création de Maisons d’assistantes maternelles (MAM) doit être intégrée dans les schémas départementaux de services aux familles et orientée dans les zones sous dotées, prioritaires et « proches des trajets de circulation quotidiens des familles » propose le HCFEA.

Les projets doivent être mieux soutenus dès la phase de montage : en 2016, seulement 55 nouvelles MAM ont bénéficié de l’aide au démarrage de 3000 €, soit 13% des créations. Méconnaissance du dispositif, critères trop restrictifs ou implantation sur des territoires non prioritaires : les raisons de ce faible recours doivent être mieux étudiées. Afin de faciliter les démarches de création, le Haut conseil préconise également la « mise en place d’une instance partenariale d’examen et de validation des projets ».

De nombreuses MAM connaissent ensuite des difficultés de pérennisation, liées à des problèmes économiques, relationnels ou d’organisation. Le HCFEA recommande de lancer une étude visant à mieux identifier les facteurs de réussite ou d’échec des MAM et de renforcer leur accompagnement sur le plan de la viabilité économique. L’instance consultative préconise aussi de prévoir dès le montage du projet des « modalités de résolution des conflits » et de sortie de la MAM.

En 2016, année de création de la charte de qualité, 5% des MAM existantes l’ont signé. Le HCFEA souhaite une augmentation du nombre de MAM signataires afin que ces structures, aux normes moins contraignantes que les autres structures collectives et pouvant accueillir jusqu’à 16 enfants, garantissent une qualité d’accueil.

Un bilan de la mise en place des référents et coordinateurs de MAM sur les territoires par les Caisses d’allocations familiales (CAF), peu connus des professionnelles, semble nécessaire. Le Haut conseil propose enfin de revoir la répartition des rôles entre la CAF, qui pourrait se concentrer sur l’accompagnement et le suivi des projets, et les Relais d’assistantes maternelles (RAM) qui seraient chargés de la formation et des pratiques en MAM.

HCFEA, L’accueil des enfants de moins de trois ans, Rapport, 13 avril 2018.