crèche RAM

Vers un mélange d’accueil individuel et d’accueil collectif ?

« L’introduction de moments collectifs dans l’accueil individuel est aussi nécessaire que la personnalisation de l’accueil dans une structure collective » estime le HCFEA dans son rapport sur les solutions d’accueil publié le 13 avril 2018.

L’objectif est toujours le même : favoriser l’éveil et la socialisation du jeune enfant, rassurer les parents et renforcer les compétences des professionnels grâce aux échanges de pratiques.

« L’intégration d’un fonctionnement collectif au sein des modes d’accueil individuel, qu’offrent les Relais d’assistantes maternelles (RAM) les accueils en Maisons d’assistantes maternelles (MAM) ou en crèche familiale peuvent constituer en eux-mêmes un moyen d’accroître la qualité de ces modes d’accueil » poursuit le document.

Le Haut conseil propose ainsi d’étudier la création d’incitations financières pour les professionnelles fréquentant les RAM pour des activités d’éveil et d’échanges de pratique. Avec pour corollaire un renforcement de la professionnalisation des animateurs de RAM, qui deviendraient des « coordinateurs ». Dans la même logique, le soutien à la création de crèches familiales et le renforcement de la qualité d’accueil dans les MAM sont proposés.

Mais le rapport va plus loin en proposant d’expérimenter la transformation de certains Établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) en « pôles de compétence petite enfance » combinant accueil collectif et individuel. Ces pôles pourraient proposer :

  • un accueil « à mi-chemin entre le RAM et les crèches familiales », où l’EAJE serait l’employeur et proposerait encadrement et regroupement ponctuels
  • un accueil mixte assistante maternelle/EAJE sur une même semaine
  • une mutualisation des services de crèches collectives et de RAM au même endroit pour « créer des synergies ».

HCFEA, L’accueil des enfants de moins de trois ans, Rapport, 13 avril 2018.